location-appartement-antibes-nice-cannes-monaco

Comment trouver un bon locataire pour son appartement

Dans le cadre d’une location immobilière, l’objectif principal pour le propriétaire est de trouver un locataire qui saura sécuriser son bien et le respecter. Si vous songez investir dans une habitation locative et comptez chercher un occupant sérieux par vos propres moyens, sachez que rester entre particuliers vous donnera l’opportunité de choisir les résidents répondant à vos critères. En effet, dénicher un acquéreur sans l’intervention d’un agent vous permettra d’en savoir davantage sur les locataires pour mieux les évaluer.
Dans une annonce immobilière, le prix constitue l’un des critères importants des intéressés. Il est donc essentiel de bien évaluer le montant du loyer. Pour ce faire, vous devez réaliser les calculs en fonction des mensualités de remboursement du crédit. À noter que hormis les conditions particulières telles que les secteurs touchés par le plafonnement des loyers et les prix déterminés par le dispositif Pinel ; le propriétaire investissant dans une location peut fixer librement le coût de la location de son bien. Il n’est cependant pas question de surévaluer ou de sous-évaluer ce dernier, mais de se placer au juste milieu en prenant en compte les offres proposées sur le marché.

 

Estimer les candidats

Se lancer dans une location appartement par ses propres moyens implique qu’on doit vérifier nous-mêmes l’identité, la crédibilité ainsi que l’honnêteté des candidats. Lors de cette étape, de nombreux locataires ont tendance à opter pour des prétendants ayant un poste en CDI, du fait qu’ils gagnent mieux leur vie et apportent ainsi le plus de garanties financières. Il est cependant indispensable de bien examiner les informations, car un dossier peut se falsifier. Pour vous aider, voici quelques conseils pour évaluer un candidat à la location.
Lors d’un projet de location appartement, le propriétaire doit être sélectif pour trouver l’occupant idéal. Il est en effet essentiel de demander les dossiers complets incluant les bulletins de salaire, le dernier avis d’imposition, le relevé d’identité bancaire ainsi que la copie du livret de famille. Il est également pratique, pour éviter de tomber sur des papiers falsifiés, de réclamer des documents originaux. Sachez qu’il vaut mieux solliciter un locataire moins doté, mais honnête, qu’un candidat au profil financier intéressant qui modifie ses papiers.

 

Se procurer une GLI

Il est important de souligner que même un bon locataire n’est pas à l’abri de difficultés financières. Celui-ci pourrait devenir, en dépit de sa position, un mauvais payeur suite à un licenciement, un divorce, une maladie grave… Il est donc astucieux de souscrire auprès d’une compagnie d’assurance ou d’une banque une « Garantie Loyers Impayés » (GIL.). Cette dernière coûte en moyenne entre 2 et 4 % du loyer annuel. En plus de rembourser les charges impayées et les éventuelles dégradations, elle prend également en main la procédure et les frais du contentieux. À souligner qu’afin de bénéficier de cette garantie, le propriétaire se doit de choisir un locataire répondant à certaines conditions d’éligibilité, dont un revenu net d’au moins 2 fois supérieur au montant du loyer.

Écrire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *